Pc-urgence Pourquoi Tibco Software s'offre Orchestra Networks - Pc-urgence

Pourquoi Tibco Software s’offre Orchestra Networks

En rachetant Orchestra Networks, spécialiste français en gestion des données de référence (Master Data Management), Tibco Software complète sa plateforme Connected Intelligence. Dans un deuxième temps, des offres packagées sur des cas d’usage RGPD, IoT, maintenance prédictive ou catalogues de données sont prévues.

Un spécialiste français de la gestion des données de référence (MDM pour Master Data Management), Orchestra Networks, passe dans le giron du fournisseur américain Tibco Software. Le montant de l’acquisition n’est pas communiqué par l’acquéreur. Depuis 18 ans, l’éditeur co-fondé et dirigé par Christophe Barriolade, son PDG, aide les grandes entreprises à reprendre le contrôle de leurs données de référence trop répliquées dans les systèmes. Son offre va venir étendre la plateforme Connected Intelligence de Tibco Software avec des outils de maîtrise des données pour les processus critiques opérationnels et analytiques. La société française est identifiée par Gartner parmi les leaders du MDM. « Il y a un besoin urgent pour les entreprises à s’équiper sur la gouvernance de données et nous voyons ces besoins exploser à l’avenir avec l’intelligence artificielle et l’Internet des objets », nous a exposé Thomas Been, chief marketing officer de Tibco Software, au sujet du rachat. De son côté, Orchestra Networks réfléchissait à une stratégie d’avenir qui lui permettrait de démultiplier son chiffre d’affaires et « de passer de 200 clients à 1 000 », nous a indiqué Christophe Barriolade, son CEO, au cours d’un entretien croisé avec Thomas Been.

La société française de 140 personnes réalise entre 20 et 30 millions d’euros de chiffre d’affaires, dont une moitié en Europe et l’autre aux Etats-Unis. Elle rejoint maintenant un groupe privé de plus de 4 000 employés qui compte 4 000 clients et réalise 1 milliard de dollars de chiffre d’affaires. « L’aventure devant nous est encore plus intéressante », assure Christophe Barriolade. « Nous avons rencontré Tibco sur un axe de partenariat stratégique qui s’est concrétisé par ce rachat. D’une part, nous ne voulons pas nous limiter au MDM mais gérer potentiellement tous les actifs autour de la donnée, d’autre part, le marché est arrivé à une maturité, nous voulions changer d’échelle et étendre notre vision internationale ». Il souligne une complémentarité produit avec l’offre de Tibco qui comporte des solutions d’intégration, de connexion aux systèmes et des logiciels analytiques. Or, le MDM est l’un des outils permettant aux outils d’analyse de travailler sur des données de qualité. « Nous voyons ce rachat comme une 2ème étape dans la vie de l’équipe », assure le PDG français.

Master data, reference data et métadonnées

« Notre logiciel model driven permet aux entreprises de modéliser leurs données pour aller le plus vite possible sans développement spécifique », décrit le co-fondateur d’Orchestra Networks. L’un des arguments forts de l’éditeur a toujours été de pouvoir réduire les délais sur les chantiers de MDM avec un 1er projet sur 3 mois, les autres se faisant par incrément. Un groupe comme BNP Paribas, client depuis 10 ans, en est à son 15ème projet sur la plateforme EBX de l’éditeur. L’objectif est de permettre aux clients démarrer de façon tactique pour couvrir petit à petit tous les actifs de données. Christophe Barriolade décrit trois types de données dans les entreprises : les master data (produits, clients, employés…), les reference data (classifications, hiérarchies telles que pays, segments, industries) et les métadonnées métiers ou techniques (qui permettent par exemple de cartographier le système d’information). « Ces trois types d’informations sont historiquement gérés dans des logiciels différents, mais dans la réalité, les trois domaines sont interconnectés et notre logiciel a évolué pour les couvrir », explique le dirigeant français en citant l’exemple du RGPD qui nécessite de savoir où sont stockées les données clients (métadonnées) et de gérer toutes les classifications sur les types de consentement à obtenir (nomenclatures autour des données clients). Dans les projets, une partie des délais viennent de l’intégration des applications avec le reste du système d’information, rappelle Christophe Barriolade. « C’est là que Tibco apporte énormément de valeur », souligne-t-il.

Intégrer EBX dans Tibco Cloud

La solution d’Orchestra Networks, EBX, a été validée sur les différentes plateformes de cloud public, mais elle n’est pas disponible en mode SaaS. « Tibco a une stratégie et une offre cloud très mature, ce qui nous intéresse aussi, c’est de passer sur une vraie offre de services cloud », indique le PDG français. L’offre cloud de Tibco a été au centre de sa dernière conférence utilisateurs en septembre dernier. Thomas Been confirme. « C’est l’un des points qui a grandement joué dans l’acquisition. L’un des grands éléments de transformation, c’est de rendre notre propriété intellectuelle le plus disponible possible en mode SaaS et open source. Avec Tibco Cloud, nous apportons les aspects de souscription et d’expérience client », explique-t-il. « Nos offres cloud se démarquent. Elles sont disponibles sur la plupart des infrastructures cloud, en mode hybride, avec les mêmes services déployés par les clients sur leurs datacenters. Les entreprises ont toute liberté de choisir leurs points d’accès. Cette notion de flexibilité est importante, c’est un des points culturels où l’on s’est retrouvés avec Orchestra Networks : indépendants et agnostiques », insiste Thomas Been. Sur ce point, Christophe Barriolade précise que l’offre EBX continuera à pouvoir être déployée avec d’autres outils d’analyse que ceux de Tibco Software.

Solutions packagées sur l’IoT, le RGPD ou les data catalogs

Sur les aspects de R&D, les équipes de développement d’Orchestra Networks sont basées à Paris (30 personnes), complétées par un centre de support à Hanoï. « Nous avons des équipes très stables, les ingénieurs qui rentrent chez Orchestra restent sur le long terme, cela nous a permis de capitaliser. Nous avons doublé les fonctionnalités d’EBX sur les trois dernières années et nous comptons bien continuer ». L’an dernier, l’éditeur a sorti une application mobile pour donner aux utilisateurs métiers l’accès à leurs données de référence à partir d’une tablette. « C’est une app sur iOS et Android qui donne un accès complet à EBX », décrit Christophe Barriolade. « Dans quelques années, les utilisateurs de ce type de solutions n’utiliseront plus que des terminaux mobiles », assure-t-il. Thomas Been constate de son côté que c’est une vague de fond avec une expérience utilisateur radicalement différente en fonction des différents profils. « Auparavant, notre audience était IT, maintenant, les métiers ont besoin d’être équipés, pour gérer les données de référence et pour l’analytique. C’est un des axes de synergie futurs ».

Le CMO décrit les prochaines étapes d’intégration de l’offre d’Orchestra Networks. « Il y aura un 1er niveau sur la collaboration dans le cadre de l’initiative interne de Tibco, better together. Ensuite, l’équipe d’EBX va continuer sur sa lancée de développement avec un marché plus large sur la gestion des actifs de données. Nous allons intégrer l’offre avec celle de Tibco pour créer des solutions transverses ou packagées sur différents cas d’usage comme, par exemple, la maintenance prédictive, l’IoT ou le RGPD ». Parmi les autres cas d’usage possibles, le CMO cite, dans le domaine bancaire, les nombreuses applications liés à la conformité réglementaire ou, encore la création de data catalogs pour l’analytique (notamment aux Etats-Unis) dont l’utilisation se fait de manière contrôlée. L’objectif de ces data catalogs est double, explique Thomas Been. Premièrement, contrôler que les bonnes personnes ont les bonnes données, deuxièmement, savoir quelle sont les données que l’on va fournir aux algorithmes pour que l’entreprise puisse maîtrise la façon dont les algorithmes ont été conçus.

Parmi les exemples d’utilisation de la solution Orchestra Networks en France, le ministère de l’enseignement supérieur a utilisé EBX dans le cadre d’un projet ambitieux d’informatique mutualisé des universités françaises, pour le référencement national (gestion des professeurs, des étudiants, des laboratoires…). Autre client phare, Technip FMC, un des leaders de la construction des plateformes pétrolières, recourt à EBX pour gérer ses projets et les données critiques de ses métiers (sur les fournisseurs, les navires, les employés…).

Let’s block ads! (Why?)

Powered by WPeMatico

Dépannage informatique à domicile

Dépannage informatique à domicile

PC urgence, le spécialiste du dépannage informatique à domicile sur Paris et Île-de-France, jour et nuit vous bénéficiez d'un dépannage informatique sans aucun surcoût et sans frais de déplacements. Contactez-nous au 09.70.40.81.52.
Protected by Copyscape Web Plagiarism Tool

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Rappel Gratuit

Prix:
GRATUIT

Dépannage informatique de nuit

Dépannage informatique paris et ile de france
Prix:
166 €

Assistance à Distance

Prix:
39 €

Antivirus Gratuit

Prix:
GRATUIT

Déduction - 50 %

Ouvert 24/24 Week end
border

immédiate

Assistance à Distance

Prix:
39 €
ACCUEIL    |    ACTUALITES    |    internet    |    accessoires et logiciels    |    contact
Claude Arel Retrouvez-nous sur Google+ Google Copyright © 2010-2013 Pc-Urgence