Pc-urgence IBM attaque Expedia pour violation de brevets - Pc-urgence

IBM attaque Expedia pour violation de brevets

Le site de vente de voyages en ligne Expedia est sous le coup d’une procédure en violation de brevets menée par IBM. Ces derniers portent sur des méthodes liées au traitement d’informations et à l’authentification client dont certains remontent à l’ère des débuts de l’Internet.

IBM met le spécialiste de la vente de voyages en ligne Expedia dans son collimateur. Quelques jours après avoir annoncé un accord avec le voyagiste Priceline.com concernant la violation de plusieurs de ses brevets, Big Blue s’attaque maintenant à une plus grosse cible. Détenteur des marques Orbitz, Hotwire ou encore Hotels.com, ce vendeur est accusé par IBM d’avoir utilisé 4 brevets relatifs à la technologie d’affichage publicitaire, à la technique d’authentification ainsi qu’au suivi des communications et à la manière dont les informations clients sont stockées.

Détail surprenant de cette affaire, les brevets d’IBM au coeur du litige remontent pour certains aux années 90 voire même avant. Le plus ancien (US Patent 7.072.849) remonte en effet à 1988 et concerne une méthode pour présenter les publicités dans un service interactif, c’est à dire la façon dont les services web peuvent les pousser sur les systèmes utilisateurs. Un deuxième (US Patent 5.796.967) date de 1989 et couvre une méthode de présentation d’applications dans un service interactif et la manière dont l’interface d’une application web peut être utilisée pour déplacer des tâches de traitement d’un service sur un client PC.

3 ans de vaines négociations

Le troisième brevet impliqué dans cette affaire de violation (US Patent 5.961.601) est un peu plus récent, 1996, et concerne « la préservation de l’état de l’information dans une conversation continue entre un client et un serveur relié au réseau via un protocole stateless, c’est à dire qui n’enregistre pas l’état d’une session de communication entre deux requêtes successives. Le dernier brevet (US Patent 7.631.346) déposé en 2005, est relatif) la façon dont des systèmes informatiques de différentes entreprises interagissent dans environnement fédéré dans lequel une seule authentification est utilisée pour plusieurs services.

« Les défendeurs ont construit leur modèle économique sur l’utilisation des brevets d’IBM », indique la plainte déposée par Big Blue auprès de la Cour du Delaware. « En outre, malgré les tentatives répétées d’IBM de négocier, les défendeurs refusent de négocier une licence. » IBM a déclaré avoir initialement contacté à la fois Expedia et Orbitz au cours des années précédentes pour régler l’affaire, sans succès. « Au cours des trois dernières années, IBM a tenté de conclure un contrat de licence de brevet juste et raisonnable avec Expedia. Notre objectif est de parvenir à une conclusion équitable en vertu de laquelle Expedia reconnaît son obligation et compense IBM pour l’utilisation de la technologie brevetée d’IBM », a indiqué dans un email Edward Barbini, vice-président communication institutionnelle d’IBM, à Law360.

Let’s block ads! (Why?)

Powered by WPeMatico

Dépannage informatique à domicile

Dépannage informatique à domicile

PC urgence, le spécialiste du dépannage informatique à domicile sur Paris et Île-de-France, jour et nuit vous bénéficiez d'un dépannage informatique sans aucun surcoût et sans frais de déplacements. Contactez-nous au 09.70.40.81.52.
Protected by Copyscape Web Plagiarism Tool

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Dépannage informatique de nuit

Dépannage informatique paris et ile de france
Prix:
166 €

Elu Service de l'année

Prix:
2013

Ouvert 24/24

Ouvert 24/24 Week end
border
Un technicien chez vous
24/24 7/7

Assistance à Distance

Prix:
39 €

Rappel Gratuit

Prix:
GRATUIT

Installation Internet

Prix:
89 €
ACCUEIL    |    ACTUALITES    |    internet    |    accessoires et logiciels    |    contact
Claude Arel Retrouvez-nous sur Google+ Google Copyright © 2010-2013 Pc-Urgence